Les objets d'art

Ces chasseurs qui connaissaient parfaitementtous les animaux présents dans leur environnement ont décoré de main de maître galets, plaquettes, fragments d'os et de bois de Cervidés.

A nos yeux émerveillés les fouilles Romain Robert font découvrir les plus belles représentations connues de panthère, ours, antilopes saïgas ,saumons, loups ... Chevaux, bisons et aurochs, rennes, bouquetins, cerfs, abondent également.

L'homme, rarement figuré à cette période, apparaît également, en particulier sur plusieurs plaquettes rocheuses.

- Loups gravés, gravure sur os, Magdalénien (14 000 ans environ
-  « Le Sceptre », bois de renne sculpté, Magdalénien (14 000 ans environ)

- Aurochs tirant la langue, gravure sur os, Magdalénien (14 000 ans environ)

La faune est ici representee avec tous les details anatomiques que seul un fin observateur peut connaitre.

Vibrisses des grands félins, détails des pelage, animaux âgés de quelques semaines seulement, saumons bécards observés en période de frai.

- Détail d’un félin, os gravé, Magdalénien (14 000 ans environ)

La maitrise du faconnage de l'os et des bois de cervides est remarquable.

L'os, matériau extrêmement difficile à travailler, a été finement gravé, soit par incisions multiples, soit en courbes élégantes. Les bois de Cervidés sont perforés, gravés, mais aussi sculptés en ronde-bosse, ou même en champlevé. Ainsi les perlures d'un bois de Cerf ont-elles été raclées afin d'obtenir une surface parfaitement lisse, sauf sur les zones laissées en relief pour représenter un Cervidé, une succession de trois personnages et une tête de bouquetin vue de face, attitude exceptionnelle.